Les meilleurs placements financiers

Quelle est la valeur d’une maison située dans un endroit calme et tranquille ?

GerardP77
GerardP77
janvier 1, 2020

Selon les experts immobiliers, une part importante du marché de l’habitation accorde une plus grande valeur aux maisons qui sont calmes. Mais le silence est-il dans l’oreille de celui qui regarde et achète ? 

Payeriez-vous plus cher pour une propriété à proximité d’un endroit à proximité des zones bruyantes ou payeriez-vous plus cher pour une maison offrant à vos tympans un repos plus que mérité ?

Il semble que le calme soit bien mieux valorisé par les oreilles de celui qui achète. 

Alexis Ledard vit sur l’une des routes les plus fréquentées de Nice et accepte le bruit constant de la circulation routière. Il vit dans sa maison depuis 1951 lorsqu’il l’a achetée, sa rue n’était qu’une route à quatre voies, mais il a récemment déclaré à une agence de presse de Nice qu’il aimait vivre près de la route à six voies (maintenant) parce que les magasins, les parcs, les trains sont à proximité. Aux yeux de cet octogénaire, le manque de calme de sa maison est compensé par sa commodité. 

Certains propriétaires et acheteurs seront sans doute d’accord. Toutefois, selon les experts en immobilier, la majorité des acheteurs du marché de l’habitation accorde plus de valeur aux maisons qui sont calmes.

Le calme ajoute une grande valeur au logement

En fait, selon Dorothée Dejean, dirigeante d’une agence immobilière basée à Perpignan, si vous vivez dans une rue tranquille, cela peut ajouter jusqu’à 1000 euros de valeur supplémentaire au prix de votre maison. Elle ajoute que la valeur du calme est vraiment mesurable et qu’il existe une équation couramment utilisée pour évaluer les propriétés plus silencieuses. 

« La règle est la suivante : si votre maison est située hors de la ville, en bord de mer ou dans une cour ou un cul-de-sac, vous devriez ajouter 10 % de valeur aux prix de vente des maisons comparables pour obtenir la valeur de votre propriété. Si votre maison est sur une route principale, déduisez 10% et si vous êtes au milieu d’une rue de banlieue typique, votre maison est le point de départ du marché. »

Certains acheteurs préfèrent quand c’est bruyant

L’agent immobilier Nicolas Marcq est d’un avis différent. Il pense que la valeur d’une maison est subjective et que certains acheteurs la considéreront comme un bien essentiel, d’autres non. Certaines personnes paieraient plus cher pour jouir d’un endroit calme, mais il est difficile voire impossible de mettre un chiffre dessus. 

Ainsi, un écrivain paierait certainement plus cher pour avoir ce privilège du calme ; c’est même l’un de ses critères incontournables, mais d’autres ne le feraient pas parce qu’ils recherchent plus d’actions et de bruits et veulent du son dans la rue. 

Comment rendre votre maison plus silencieuse ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour rendre votre maison plus silencieuse, si c’est vraiment ce que votre marché recherche. Mme Dejean affirme que les propriétaires avertis augmentent le calme et la tranquilité de leur maison en atténuant le bruit de la rue ou des voisins en ajoutant :

  • des jardins botaniques,
  • des fenêtres à double vitrage,
  • une meilleure isolation des murs,
  • des stores,
  • de grandes clôtures sécurisées.

Les propriétaires doivent être conscients de la valeur du calme et de ce qu’ils peuvent faire pour réduire le bruit dans leur maison. 

Avec les bonnes astuces, il est possible d’avoir le calme et la tranquillité, même en plein centre-ville. Un tel cadre de vie pourrait être très séduisant et pourrait compensé les lacunes de l’emplacement de la propriété. 

L’utilisation de matériaux antibruit pour la construction ou la rénovation est un très bon point de départ pour réduire le bruit dans votre maison. Concevoir l’aménagement de manière à avoir des chambres à coucher et à vivre loin des parties les plus bruyantes (de la maison) est également une solution. En outre, assurez-vous d’engager un bon paysagiste pour utiliser des murs, des clôtures, des plantes, des haies et d’autres techniques de réduction du bruit.

GerardP77
Actualités